Νεκυία #6

Elle se pencha enfin, et posa sa main sur celle d'Ivan. Eux qui se regardaient depuis toujours se virent enfin. Elle vit les larmes, elle vit la terreur, elle vit la douleur honteuse. Jamais le visage d'Ivan ne lui avait parlé ainsi. Irina franchit alors le dernier interdit et le prit, ce visage, doucement entre ses mains. Leurs deux ombres emmêlées formaient sur le sol une figure inconnue, qu'aucune parole n'aurait pu interpréter.

Νεκυία #5

L'escamotage de la perte rendait caduc l'art de la métaphore. Sa capacité à dire la radicalité de l'expérience était devenue inutile. Le symbolisme, la collision des images, le discours et l'émotion qui se glissent dans l'interstice des rapprochements inattendus, l'audace des contraires qui se télescopent, la puissance des mots et des idées qui s'emboîtent mal, l'harmonie des phrases désaccordées, le cri muet de la littérature, la première main posée sur la paroi d'une caverne, le train impétueux des frères Lumière – tous, oblitérés par le désir de vaincre l'invincible. Et l'humanité n'avait plus de raison de laisser une trace.

Νεκυία #1

Le plus étrange avait été sans doute la disparition progressive des cimetières. Les rares qui choisissaient encore d’enterrer leurs morts le faisaient en des lieux souterrains, dont on se transmettait le secret d'initié en initié. Non que ce fût interdit, mais ils préféraient se cacher, préserver la délicate intimité de l'adieu définitif. Choisir la mort était devenu une revendication que plus personne n'entendait.